Quels sont les critères à considérer pour choisir une canne à mouche ?

Lorsque l’on débute dans une activité comme la pêche, il n’est pas toujours facile de décider quelle canne à mouche acheter pour la pêche à la truite. En effet, il existe de nombreux modèles de cannes sur le marché, ce qui rend le choix difficile pour les débutants. Outre les différents modèles, certains critères ne sont pas à négliger, notamment pour débuter avec une canne qui répondra au mieux à vos attentes. Quels sont donc les critères à prendre en compte lors du premier achat d’une canne à mouche ?

Longueur et puissance de la canne à mouche

La longueur et la puissance sont les deux premiers éléments à vérifier lors de l’achat d’une canne à mouche. Ces deux critères dépendent du type de pêche que vous souhaitez pratiquer, car il en existe plusieurs : sèche, nymphe, streamer et noyée. Pour en savoir plus sur les cannes à mouche, n’hésitez pas à vous rendre sur canne-a-mouche.com l’expert de la canne à mouche.

Pour les débutants, il est conseillé de choisir une canne de neuf pieds, qui est très polyvalente et peut être utilisée pour plusieurs types de pêche. Au fil du temps, vous pourrez compléter votre choix en achetant, par exemple, une canne de 11 ou 12 pieds pour la pêche en grande rivière ou en mer. En d’autres termes, la longueur est un critère, un peu comme une baguette magique. Elle détermine l’accès aux différentes parties de la rivière, et permet parfois d’atteindre la profondeur de la rivière. Elle détermine également la ponctualité de la capacité à manœuvrer dans les différentes zones d’une rivière.

Nombre et densité des soies

Le numéro de la soie correspond au poids de la ligne calculé sur les 30 premiers pieds. En pratique, ce numéro de soie est généralement assimilé à la puissance de la canne. En résumé, pour les pêches fines, vous utiliserez de préférence la soie numéro 3. Pour les pêches en réservoir vous utiliserez les soies numéro 6 et 7. Pour les carnassiers, les soies numéros 8 et 9 sont efficaces, et pour les pêches en mer, la soie numéro 12 s’utilise de préférence sur des cannes puissantes. Il existe plusieurs densités de soie de pêche : flottante, coulante et moyenne. Si vous débutez dans la pêche en sèche, en noyée ou en nymphe, il n’est pas nécessaire de commencer avec plusieurs types de soie, mais seulement avec une soie flottante.

Les différentes actions de la canne

L’action d’une canne à pêche est également un critère très important à prendre en compte lors de l’achat. Ces actions peuvent être divisées en trois catégories : l’action semi-parabolique, l’action de pointe et l’action parabolique. Lorsque vous commencez à pêcher, il est préférable d’utiliser une canne à mouche à action semi-parabolique. Ce modèle offre une action polyvalente, idéal pour les débutants qui cherchent encore l’action qui leur convient le mieux.